… partout excepté à RAQI. Votre Conseil d'administration, réunis à Lévis, le 8 novembre dernier, a décidé de la cotisation pour l'année 1998.

Depuis que j'ai été élu à la présidence de RAQI, vous savez qu'une bonne partie de mon temps a été dédié à aller vous visiter dans vos régions et à discuter avec vous de tout ce qui vous touche en
radioamateur. Une constante, dans ces visites, a toujours été que vous trouvez que la cotisation pour être membre de RAQI, est trop dispendieuse. Nous avons donc fait de notre mieux pour réduire nos dépenses et augmenter nos autres revenus. Le résultat concret
pour vous, les membres, est que nous avons réussi à présenter au Conseil d'Administration, un budget balancé pour 1998, basé sur un prix de cotisation de $35.00 pour les membres réguliers. Une réduction de 12.5%.

Les autres cotisations (seniors, familiales ), sont aussi réduites. La nouvelle table des montants est publiée ailleurs dans ce numéro. Nous espérons que ce ne sera qu'un début.

OLF

Dans la livraison précédante, je vous parlais des difficultés possibles de nos détaillants d'équipement radioamateurs. En dernière heure, nous apprenons que le dossier serait à se régler à la satisfaction de tous. Nous gardons un oeil vigilant sur la situation et vous aviserons le cas échéant.

Depuis plusieurs années, la revue de RAQI est exclusivement francophone, ce qui fait que nous ne pouvons desservir nos membres anglophones sur les mêmes bases que les autres. Nous avons donc demandé à l'OLF de nous indiquer comment nous pourrions palier à cette situation.

J'ai actuellement entre les mains, une lettre du contentieux (les avocats) de l'OLF où il nous est permis de publier certaines parties de la revue en langue anglaise. La partie anglophone est bien définie
et encadrée. Par souci de justice envers nos membres anglophones, nous nous adresserons à eux dans leur langue à l'intérieur des paramètres énoncés dans la lettre de l'OLF.

**We are pleased to announce that we have a letter from the Office de la Langue Française's legal department, explaining the parameters under which we can publish a small part of the magazine in the English language. We will be doing it as warranted and within the guidelines set forth by the OLF.
We are starting this month with a RAC/RAQI, Canada wide survey on the administration of callsigns.**

Radio-amateur, ou radioamateur, ou….

Il semble y avoir une certaine confusion sur la façon correcte d'écrire ce mot. Je me suis posé la question moi-même, lorsque j'ai commencé à vous écrire régulièrement. Cette incertitude orthographique se reflète régulièrement dans les lettres et les messages que je reçois.

J'ai donc consulté et je me suis informé. À date, le consensus des linguistes (hum!) que j'ai consulté semble être unanime en faveur de radioamateur, qui s'accorde en genre et en nombre avec son contexte. Dès maintenant, j'en fait ma politique personnelle et c'est la façon que j'écrirai ce mot dans l'avenir.

Finie, la délégation.

Je vous ai déjà donné des nouvelles du projet de la délégation des services radioamateurs d'Industrie Canada vers la communauté radioamateur. Malheureusement, tout est maintenant terminé.

Le 28 novembre dernier, les membres du groupe de travail sur la délégation, étions convoqués au siège social d'Industrie Canada à Ottawa. Les représentants d'Industrie Canada nous ont alors avisé que la politique fédérale en matière de prestation de service aux radioamateurs avait changé. La nouvelle politique prévoyait maintenant qu'IC se réservait l'administration de ces services. La délégation venait de prendre fin. Aussi, il nous à été énoncé une série de changements qui prendront effets d'ici au premier avril 1999. Au moment d'écrire ces lignes (début décembre ), je suis sous embargo quant à la
divulgation de ces informations. Je devrai donc vous en reparler.

Inutile de dire que cette annonce a jeté la
consternation parmi les radioamateurs présents. Moi mis à part (étant un nouveau membre du groupe ), les trois autres présents sur place et les deux autres par conférence téléphonique, ont travaillé bénévolement comme des déchaînés sur ce projet depuis les quatre dernières années, et tout venait de s'écrouler.

Sondage.

A la demande d'Industrie Canada, Radio Amateur du Canada, a effectué une étude sur l'administration des indicatifs d'appel radioamateurs au pays. Lors du dernier CARAB, en septembre, IC a demandé de faire une consultation auprès des radioamateurs du Canada. RAC et RAQI se sont mis d'accord pour faire cette consultation simultanément en janvier. Vous trouverez dans ces pages le
texte des recommandations de RAC à IC pour la gestion future des indicatifs d'appel. Vous pouvez faire parvenir vos commentaires à RAQI et nous verrons à ce qu'ils se rendent chez Industrie Canada.

Un des buts de ce rapport, est de voir à ce que la gestion des indicatifs d'appel soit la même d'un bout à l'autre du pays. Un exemple de la situation actuelle, est la gestion des indicatifs à deux lettres. En C.B., IC donne de ces indicatifs à des détenteurs de certificats avec compétence de base seulement, alors qu'en Ontario, il faut être détenteur des quatre niveaux de
compétence pour pouvoir espérer avoir un indicatif à deux lettres. Si les recommandations du rapport étaient adoptées tel quel, certains radioamateurs se verraient possiblement enlever leur indicatif d'appel auquel ils n'auraient plus droit, selon les nouveaux critères dans leur région.

Il est donc très important que vous nous fassiez parvenir vos commentaires dans les plus brefs délais sur ce sujet qui vous affectera pour les années à venir.

Réunion des présidents.

Comme vous le savez depuis la dernière livraison de la revue, une réunion exclusive aux présidents des clubs de par la province s'est tenue le 8 novembre dernier à Lévis. Lors de cette journée appréciée de tous, de très fructueux échanges se sont fait et un mécanisme de communication, répondant aux désirs des participants à été élaboré et sera graduellement mis en place dans les prochain mois.

RAQI a profité de l'occasion pour annoncer la reprise de ses réunions annuelles sous une forme renouvelée. Nous avons demandé aux clubs présents de présenter à RAQI un projet de réunion familiale des membres de RAQI,
assortie d'une chasse à l'émetteur pas trop difficile. Les buts étants, de provoquer une réunion d'amateurs comme ils les aiment tant et de faire visiter la région choisie. Au moment ou vous lisez ces lignes, tous les clubs de la province auront
en main les détails de cet événement. Nous vous tiendrons au courant de l'endroit et du club qui organisera le premier cet événement. Discutez-en avec votre président de club et demandez-lui si votre club présentera un projet pour organiser cette réunion.

Les présidents présents, ont résolu à l'unanimité d'une autre réunion semblable, réservée exclusivement aux présidents des clubs et qui se tiendra dans un an.

Réseau Pactor.

En toute dernière heure, un projet de réseau Pactor francophone m'a été soumis par Gilles, VE2AGL. J'ai accepté avec enthousiasme que Gilles pilote ce nouveau projet qui portera le nom de Réseau Pactor de RAQI et qui vous est expliqué par Gilles lui-même, dans une autre page de cette édition.

Félicitations et merci à Gilles pour sa bonne idée et longue vie à ce réseau naissant.

Pauvre Jim (…2)

Vous vous souvenez sans doute de notre pauvre Jim de la dernière édition de la revue. Bonne nouvelle, Jim a survécu au WRC 97 et nous est revenu de Genève sans trop de séquelles.

La conférence s'est terminée sans que les radioamateurs ne perdent de leurs fréquences. Les compagnie de satellites à orbites basses (Low Earth Orbit Satellites ) ont bien obtenu quelques Mhz de fréquences, mais
rien à l'intérieur des bandes amateurs. Ces compagnies ont déjà fait une demande pressante pour plus de fréquences lors du WRC 99 (qui se tiendra en mai 2000 ). La partie n'est donc pas finie de ce coté.

Les seuls changements qui ont été effectués aux fréquences radioamateurs, l'ont été dans des portions de bandes ou nous sommes passé d'utilisateurs primaires, à secondaires, dans les gammes de 70 cm et de 23 cm. Ces changement affecterons très peu les opérations radio dans ces bandes car ils
seront utilisés par des satellites d'exploration terrestre ainsi que des appareils de mesures météo près d'aéroports.

L'étude de l'article S-25, qui devait avoir lieu au WRC 99 à été reporté au WRC 2001 à cause de l'agenda déjà trop chargé en 99. Vous vous souvenez que l'article S-25 est celui qui traite de
l'obligation d'avoir une compétence en morse pour opérer sous les 30 Mhz. Aussi reportée, à été l'étude de la demande de la communauté radioamateur pour réinstaller à 300 Kc la largeur de la bande de 40 mètres au niveau mondial.

J'aimerais remercier Jim Dean, VE3IQ, qui a représenté les radioamateurs du Canada avec brio, compétence et une énergie sans borne. Il nous a été rapporté par des gens de l'IARU que Jim avait fait un travail exceptionnel et que le Canada s'en était trouvé grandit. Merci, Jim.

1998

J'ai déjà dépassé mon espace allouée (désolé Guy ). Il ne me reste donc qu'a vous souhaiter une bonne et heureuse année 1998, et que, cette année, vous fassiez le QSO de vos rêves.

73,

Daniel A. Lamoureux, VE2ZDL

Président, RAQI.

Mot du président décembre 1997-janvier 1998 vol 22 no 5

Les cotisations augmentent ….