ENCORE UNE ANNÉE

Tout comme vous, et parfois contre toutes attentes, j'ai survécu encore une fois à la ronde de plus en plus effrénée des partys du temps des Fêtes. Je ne fais que commencer à m'en remettre. Je souhaite donc à tous les membres de RAQI, ainsi qu'à leurs familles et amis, une bonne, heureuse et pacifique année. J'espêre que RAQI pourra, encore une fois en 1999, vous fournir les services de
représentation auxquels vous avez droit et faire avancer un peu plus la cause de la radioamateur. Aux non-membres de RAQI, je leur souhaite de connaître le bonheur de faire partie de l'association au cours de l'année qui viens.

Vous avez sans doute remarqué que le monde de la radioamateur au Québec est en agitation. Que ce soit sur nos bandes HF, VHF et dans les clubs, où que nous soyons, nous constatons qu'il y manque quelque chose, la paix. Partout, sur les fréquences, il y a des gens qui n'y sont que pour faire du trouble. Je connais une grosse demie-douzaine de clubs de par la province, ou il y a des guerres intestines majeures qui font que leurs membres les laissent tomber. Les propriétaires de répéteurs en changent l'emplacement,
la puissance ou d'autres paramêtres, sans en référer à la coordination des fréquences. Des répéteurs bien établis, voient de nouveaux répéteurs s'installer sur la même fréquence, et à proximité, leur causant un préjudice majeur. Partout, nous entendons sur les ondes des gens parler contre d'autres. Le dénigrement et même la calomnie, semblent être devenus la norme.

Moi qui croyais être devenu radioamateur pour avoir du plaisir à communiquer avec des amis... Je crois que nous devrions tous faire un examen personnel de notre façon d'agir et de nous comporter. Moi le premier, je vais faire un effort constant, dans l'année qui vient, pour être positif et ne brimer personne dans son droit de faire de la radioamateur en toute quiétude.

RAQI PROPRIÉTAIRE D'UN RÉPÉTEUR

Je vous l'ai déjà dit, il n'est pas dans le mandat de RAQI de posséder des équipements radioamateurs, tels que des répéteurs. Cependant, il y a un volet d'expérimentation dans la radioamateur, que nous désirons favoriser. À cette fin, RAQI a fait l'acquisition d'un répéteur SHF qui a été installé sur le toit de la Tour olympique à Montréal. C'est le premier du genre au Québec, et nous espérons qu'il encouragera l'utilisation de cette bande chez nous.

Si le coeur vous en dit, vous pourrez m'appeler à la fréquence de 1,283.000 Mhz en moins, avec un Tone de 103.5 Hz. Le split sur cette bande est de 12 Mhz, ce qui fait que la fréquence d'entrée du répéteur est de 1,271.000 Mhz. Il me fera plaisir de vous y jaser. Nous savons très bien qu'il n'y aura pas foule au début, mais avec le temps, la famille devrait grossir. C'est ce qui c'est passé il y a vingt ans sur la bande de deux mêtres et plus récemment, en UHF. Il était important d'ouvrir cette bande,
car plusieurs entreprises commerciales regardent avec un oeil envieux certaines de nos fréquences sous-utilisées.

Nous ne connaissons pas encore quelle sera la couverture de ce répéteur. Nous estimons que la puissance irradiée devrait être d'environ 125 watts, ce qui devrait nous offrir une couverture respectable. J'apprécierais donc que vous me laissiez savoir d'où vous avez réussi à faire un QSO sur cette machine.

ORDINATEURS POUR LES ÉCOLES.

Beaucoup d'entre-nous sommes au courant que les entreprises majeures sont en train de changer leur parc informatique. Nous avons tous vu des camions plein Volume 23 - Numéro 5 page 4 Radioamateur du Québec Le mot du président de boîtes qui déversent leur contenu à l'intérieur de nos bureaux. La deuxiême génération d'ordinateurs de bureau est actuellement remplacée par des appareils plus modernes et plus performants. Mais, que fait-on des anciens ordinateurs qui sont ainsi remplacés?

Le gouvernement fédéral, reconnaissant que des milliers d'ordinateurs seront ainsi laissés pour compte, a instauré un programme de recyclage de ces anciennes machines afin de les distribuer dans les écoles. Industrie Canada, est le maître d'oeuvre de cette initiative. Plusieurs entreprises d'envergure nationale y participent.

Industrie Canada a contacté RAQI, afin que nous devenions partenaire à part entiêre de ce projet, au même titre que les grandes entreprises. Voici, en gros comment cela fonctionnera:

Les clubs radioamateurs de la province feront paraître dans les journaux locaux des communiqués fournis par RAQI et annonçant le projet, précisant que les radioamateurs iront chercher les ordinateurs qui seront donnés pour les écoles. Ces ordinateurs, ramassés par les radioamateurs seront acheminés à un bureau local de Sears Canada qui se chargera alors de les acheminer vers des centres de reconditionnement où des techniciens les remettront à neuf et prêts à acheminer vers les écoles destinataires.

Nous nous plaignons toujours que les radioamateurs ne reçoivent pas les cérdits qui leurs sont dus pour leurs implications sociales. Voici l'occasion rêvée d'obtenir une visibilité de qualité tout en étant associés à des noms prestigieux dans un projet communautaire. Le logo de votre club et celui de RAQI seront côte à côte avec ceux de Industrie Canada, Sears et possiblement d'autres.

Les présidents de clubs qui étaient présents à la réunion du 8 novembre dernier ont eu la primeur de ce projet. Un envoi de RAQI a ensuite été fait à tous les clubs de la province, et vous, les membres le savez, maintenant.

Il ne reste plus qu'à faire un succês de cette initiative et tous les intervenants y trouveront leur profit.

L'AN 2000

Vous connaissez tous les problêmes appréhendés lors du passage à l'an 2000. Seuls les ordinateurs récents pourront reconnaître que nous passons de 1999 à 2000. Les plus anciens, croiront que nous passons de l'année 1999... à l'an 1900. C'est donc dire que tout ce qui contient un calcul de temps ou de date, contrôlé par une puce informatisée, doit être trouvé, vérifié, mis à jour ou carrément changé, testé et certifié avant l'arrivée de la date fatidique. Le danger est que des composantes non conformes soient oubliées dans des systêmes essentiels entraînant
des interruptions de services publics.

Partout sur la planête, les entreprises et les gouvernements dépenseront des milliards afin de s'assurer qu'il n'y aura pas de pépin au Jour de l'An 2000. Malgré tous les efforts et la meilleure des bonnes volontés, le risque demeure d'oublis ou d'omissions ayant des conséquences qui pourraient être fâcheuses ou même désastreuses pour les populations.

Il y a quelques jours a eu lieu une rencontre RAQI/Sécurité Civile. Le problême de l'an 2000 y a été abordé et l'approche prise par le gouvernement du Québec, discuté. Les services du Réseau d'Urgence de RAQI seront mis à contribution afin de pallier à toute éventualité. La direction du Réseau d'Urgence contactera chacun des groupes qui lui sont affiliés et des informations pertinentes vous seront alors acheminées. Entre-temps, vous pouvez commencer à vous préparer, en révisant vos listes d'opérateurs ainsi que votre procédure de mise en alerte.

Comme je vous disais ci-haut, vous serez contacté par votre comité régional, probablement d'ici le printemps. Àla prochaine.

Daniel A. Lamoureux, VE2ZDL

Président - RAQI

Mot du président décembre 1998-janvier 1999 vol 23 no 5

Le Mot du Président