Mot du président mai 2001 vol 26 no 1

MOT DU PRÉSIDENT

AVRIL-MAI 2001

50e anniversaire de
RAQI.



En
juillet 1951, à Cap Santé près de Québec, eut lieu le congrès de fondation
de l'association provinciale des radioamateurs du Québec, RAQI. 50 ans,
ça se fête. Nous avons donc cherché à monter un programme de festivités
à la hauteur de l'événement.


Nous avions plusieurs choix de festivités. Pour une part, depuis longtemps,
plusieurs nous demandent de reprendre l'habitude des conventions provinciales.
Pour les plus jeunes, je dois expliquer, qu'il y a plusieurs années,
RAQI organisait régulièrement, avec la coopération d'un radio club,
des conventions.
C'était
des congrès, incluant des ateliers sur plusieurs sujets reliés à la
radioamateur. C'était des occasions, pour les amateurs des quatre coins
de la province, de se rencontrer et de pouvoir échanger en QSO locaux.
Ces rassemblements avaient aussi un côté social très prisé des participants.
Il m'a été raconté des bals dignes de cours royales ou les robes longues
régnaient.


Cependant, les temps ont changé. La dernière de ces conventions s'est
transformée en un tel gouffre financier pour RAQI, que sa survie fut
mise en cause. Pour qu'une telle idée de convention puisse être viable
aujourd'hui, nous devrions demander aux personnes intéressées, de telle
garantie d'y participer, qu'il serait illusoire d'espérer que ça fonctionne.
Nous
avons donc mis de côté cette possibilité pour décider de célébrations
purement radioamateurs.



Nous
avons donc obtenu, d'Industrie Canada, la permission pour que tous les
VE2/VA2 puissent utiliser un préfixe spécial commémoratif. En effet,
du 15 juin 2001 au 15 juillet 2001, tous les détenteurs d'indicatifs
préfixés VE2 pourront employer le préfixe spécial CG2 et les détenteurs
du préfixe VA2 pourront employer le préfixe spécial CF2. Je vous encourage
fortement à faire usage de ces préfixes car ce sera un excellent moyen
de publiciser votre Association Provinciale et, quant à  y être, pourquoi
ne pas essayer de recruter un nouveau membre ?


Nous avons aussi obtenu d'Industrie Canada un indicatif spécial qui
pourra, lui aussi, être utilisé entre le 15 juin et le 15 juillet prochain.
Cet indicatif est VC2A. Vous aurez déjà noté le suffixe à une seule
lettre qui intéressera particulièrement les friands de concours. L'octroi
de cet indicatif spécial demandera une gestion particulière afin d'assurer
qu'un seul individu ou groupe autorisé ne l'emploiera à la fois. En
voici donc les modalités.


Ceux ou celles qui désireront obtenir le droit d'employer cet indicatif
spécial, devront m'en faire la demande par écrit (Email, packet, fax
ou courrier) et ces droits seront octroyés sur la base des premiers
arrivés, premiers servis. Une personne ou un groupe pourra faire une
demande pour une ou deux journées d'opération, afin de laisser la chance
au maximum d'opérateurs différents d'employer l'indicatif spécial. Une
deuxième demande pourra être faite, mais ne sera acceptée qu'en toute
dernière minute, si la date demandée n'est pas réclamée par quelqu'un
dont se serait la première demande.


En acceptant le droit d'employer l'indicatif spécial, vous accepterez
de remettre subséquemment à RAQI une copie de votre " log "
des contacts que vous aurez effectués sous VC2A. Ceci, pour une raison
bien simple, c'est que RAQI fera imprimer une QSL spéciale commémorative
de son 50e  anniversaire et nous vous ferons ensuite parvenir le nombre
de cartes nécessaires pour que vous en fassiez parvenir à chacun de
vos contacts.
Nous
avons d'autres possibilités d'événements, mais ce n'est pas encore finalisé.
Advenant le cas ou nous pourrions concrétiser quelque chose d'autre,
vous en serez avisé promptement. D'ici là, amusez-vous bien sur les
ondes.
Les
buts de la RA.


Si je vous demandais quels étaient les buts premiers qui ont poussé
certains mordus à partir un mouvement qui devaient éventuellement s'appeler
"radioamateur", une des réponses que je recevrais, serait
que ces gens-là voulaient expérimenter en radio, en propagation et développer
de meilleurs appareils pour communiquer entre eux via les ondes hertziennes.
Tous,
nous savons que beaucoup d'inventions, de nouveautés et découvertes
ont été faites par des radioamateurs. Nous savons aussi que nous construisons
de moins en moins (en fait, pas du tout) nos appareils qui sont de plus
en plus miniaturisés et informatisés, au point qu'il devient même quasi
impossible de les réparer. Nous pourrions penser que l'aspect expérimental
de la radioamateur a disparu et qu'il ne nous reste plus que les côtés
communications et urgences à pratiquer.


Rien n'est plus faux. Certains radioamateurs font encore office de précurseurs
dans certains domaines de la radiocommunication. À preuve, en début
de cette année, oui, en 2001, une première a été accomplie en radio.
Deux radioamateurs, un canadien d'Ontario, VA3LK, et un anglais d'Angleterre,
G3AQC, ont réussi le premier contact complet transatlantique (aller
et retour) dans la bande de fréquences de 136 KHz.


Mener ce QSO à bien ne fut pas une mince tâche. Jamais auparavant,
il n'avait été possible pour des amateurs de compléter un contact sur
une telle distance, sur 136 KHz. Pour vous donner une idée, le contact
(en CW) a duré 14 jours. Les ''dits'' avaient une longueur
de 90 secondes et les ''dahs'' de 180 secondes. Il fallait vraiment
être patient. Finalement, le tout fut complété et une nouvelle page
était écrite dans le grand livre de l'historique de la radioamateur.


Vous me direz qu'il n'existe pas de bande amateur autour de 136 KHz
et vous avez bien raison. L'année dernière, Industrie Canada avait accordé
un permis spécial d'expérimentation à quelques radioamateurs canadiens,
afin de leur permettre d'étudier la propagation sur ce segment du spectre.
Il y a maintenant une demande de faite à IC pour ouvrir une bande amateur
dans ce coin-là, tout comme des demandes similaires ont aussi été faites
dans d'autres pays. Certains ont même déjà accepté. Je vous tiendrai
au courant des développements dans ce dossier.
QSL


Dernièrement, j'ai rencontré Jacques Dubé, VE2QK, qui est en charge
de la distribution au Québec des cartes QSL entrantes. C'est donc dire
qu'il a en sa possession des milliers et des milliers de cartes qui
lui ont été acheminées de partout dans le monde, pour redistribution
aux amateurs VE2/VA2. Jacques me disait qu'il ne peut garder les cartes
plus de trois ans en sa possession car il serait vite noyé sous leur
volume. Il doit donc à chaque année détruire avec grands regrets, une
grande quantité de QSL non réclamées.


Avec la présente revue, vous venez de recevoir votre bottin annuel.
Je vous invite donc à aller lire la page 3 de la dernière section qui
vous expliquera comment il est facile de récupérer les cartes QSL qui
vous sont destinées. Certains disent que la réception d'une carte QSL
est la fin du QSO correspondant.  Allez donc voir quels trésors vous
y attendent.

Divers
Il y a plusieurs années,RAQI avait institué une bourse d'études qui était donnée au plus jeune radioamateur
qui avait passé sa licence durant la dernière année et qui nous le laissait savoir. Pour des raisons que j'ignore,
cette pratique s'est perdue il y a quelques années. Nous avons décidé de la faire revivre. Nous invitons donc les
candidatures. Si vous connaissez un jeune qui a passé sa licence durant l'année 2000, soumettez son nom, adresse
complète, numéro de téléphone ainsi qu'une preuve de son âge (montrant sa date de naissance) au bureau de RAQI à l'adresse
en début de cette revue. Pour cette année, nous accepterons les candidatures jusqu'au 30 septembre et le récipiendaire sera
annoncé à la réunion des présidents en novembre. À partir de l'an prochain, les candidatures seront acceptées jusqu'au 30 avril
pour l'année précédente et l'annonce du gagnant sera faite à l'assemblée générale annuelle de juin. Quand vous lirez ces lignes,
Industrie Canada aura très probablement promulgué l'élimination de l'examen de morse à la vitesse de 12 mots/minutes. C'est donc
dire qu'une compétence morse de 5 mots/minutes sera maintenant suffisante pour avoir plein accès aux bandes HF. Lors de la
période de consultation sur le sujet en début de cette année, il y eu près de 400 commentaires qui ont été envoyés à Industrie Canada
sur le sujet et la grande majorité (80%) était en faveur de la réduction à 5 mots/minutes. C'est donc fait. Profitez-en.
Sur ce, je vous souhaite un très bon été et à la prochaine.

Daniel A. Lamoureux, VE2KA
Président de RAQI